Interview de Mourad Asli – Jury des Prix DAPAT 2021 et Directeur Financier chez ENGIE Home Services.



- Pouvez-vous vous présenter ? 

"Je suis spécialisé en finance d’entreprise dans des environnements multiculturels au sein de grands groupes internationaux, entreprise de taille intermédiaire (ETI) et petites et moyennes entreprises (PME). Après des études de commerce et une spécialisation en expertise comptable, ma carrière m’a mené dans le conseil avec un rôle d’expert-comptable et commissaire aux comptes, associé dans un cabinet indépendant. J’ai ensuite accompagné des entreprises et des associations françaises et internationales évoluant dans divers secteurs d’activité.

En plus du management de transition, j’ai aussi accompagné des opérations de reprise et de redressement d’entreprises à travers la transformation des organisations et l’optimisation des performances. 

Actuellement, j’occupe le poste de Directeur Financier de ENGIE Home Services, leader français de la maintenance et la vente de systèmes de chauffage et de climatisation individuels. 

Marié et père de deux enfants, mon engagement me porte aussi dans le monde associatif à travers notamment le Rotary Club, dont je suis membre, après avoir assuré la présidence de mon club. Enfin, depuis 2021, j’ai le plaisir de faire partie du comité consultatif d'investissement de DAPAT." 

- Pourquoi avez-vous accepté d'être membre du jury des Prix DAPAT ?

"Le monde dans lequel nous vivons est rempli d’opportunités formidables. De la même manière, notre société est pleine d’inégalités. Ces inégalités sont causées par différentes raisons qui sont, pour le plus clair, subies par les personnes concernées. Une de ces raisons consiste tout simplement dans le genre !

Même si les choses évoluent à une vitesse importante, nous vivons dans un environnement d’hommes fait par des hommes. Si nous ajoutons à cela des origines pas très favorables (milieu socio-professionnel, origines ethniques, etc.), ou des accidents de parcours (séparation, maladie, perte d’emploi, etc.) cela résulte en des situations insoutenables pour les femmes ou les mères isolées.

Mes convictions, mes sensibilités, ainsi que ce constat m’ont mis sur le chemin de DAPAT plus généralement et sur l'Opération Coups de Cœur plus particulièrement."

Quels impacts espérez-vous que le Prix DAPAT puisse avoir pour les projets soutenus et leurs bénéficiaires ?

"Agir dans le domaine de l’aide à autrui est un acte noble et très compliqué à la fois. Il me semble que ce prix sera une reconnaissance et un encouragement aux personnes engagées dans les associations concernées. Au-delà de la motivation individuelle et collective, je pense que ce prix donnera aux associations de la visibilité et des opportunités de créer des liens qui pourront travailler leur cause et leur croissance."